La maison rouge

You are here : Accueil > Découvrir Les Touches > Tourisme > La maison rouge

h

Elle fut le théâtre du premier maquis homologué par Londres le 16 octobre 1943. Il s'agissait d'une ferme exploitée par Mr Martin des Touches. Mr Martin y accueillit les réfractaires au S.T.O. (Service du Travail Obligatoire institué par une loi du gouvernement de Vichy 1943 sous la pression de l'occupant, afin de procurer de la main d'oeuvre aux usines du Reich).

A la mi-juillet ils étaient au nombre de 10 qui se logeaient dans les fermes voisines. Fin octobre, le nombre de réfractaires était de 28 et à la veille de la création du maquis de Saffré : 41. Cette ferme était un endroit idéal : c'était un abri sûr pour les résistants car elle était située dans une région vallonnée et boisée, proche de la rivière, à quelques kilomètres de la voie ferrée et à plusieurs kilomètres des bourgs de Nort sur Erdre, Joué sur Erdre et des Touches.

 

Le maquis fut créé en 1943 par Claude Gonord. En décembre 1943 (aux alentours de Noël), Louis Loizel prit la tête du groupe (car Claude Gonord était

 

désigné pour parfaire son instruction d'armes au maquis de Pléguer, situé en Ile et Vilaine, à 15 kilomètres de Dol). Louis Loizel était lui aussi réfractaire au S.T.O. Il était employé comme domestique à la ferme de la Maison Rouge.

 

Le groupe avait des réunions une nuit sur deux. Il avait également un fanion et un chant intitulé "le petit drapeau". Le fanion était tricolore et portait sur sa partie blanche un coeur doré sur lequel on avait projeté la devise : "Vaincre ou mourir". Cependant la broderie ne fut jamais réalisée, faute de temps.

 

Puis le 16 juin 1944, le maquis fut transféré en forêt de Saffré car la Maison Rouge n'était pas un terrain plat, assez protégé, isolé et discret de plusieurs hectare.

 

  lestoucheshautlieu.monsite-orange.fr/